Dialogues (FE2)

Les AqueducsRéception et Tour de Wing ChuneLa Ville de Xi’anLa Tombe de l’Empereur L’île et l’AfghanistanLa PagodeLe Néant


Introduction :

Rain : La race humaine… une espèce douée de raison… Nous rêvons et nous méditons. Son créateur la projeta dans l’existence sans lui dévoiler son devenir. Cette incertitude la tourmente, et comment pourrait-il en être autrement… Car si elle ne connaît pas sa fin, comment peut-elle entendre son avènement et tous les instants de son existence. Nous rêvons et nous méditons… nous spéculons vainement sur les intentions de notre créateur. Nous sombrons dans le désespoir mais chérissons toujours l’idée de découvrir le grand secret, celui qui nous permettra de tisser ensemble les moments fragmentés de notre existence, de revenir sur le passé et de comprendre, enfin, la raison de notre présence sur terre.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation avec un inconnu :

Inconnu : On ne connaît toujours ni l’heure ni le lieu exact mais l’échange se fera demain. Vous recevrez le reste de l’argent, dès que vous aurez obtenu le marqueur intact et que vous l’aurez livré sans incident. Et si l’envie vous prenait de… renégocier… une fois le Marqueur volé, n’oubliez pas que, dès qu’il sera à moi, mes hommes n’auront aucun problème pour vous régler votre compte.
Inconnu : Un fou, un ivrogne et une pute… intéressant.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Jin et Hana :

Jin : Fais court, Hana, cet appel me coûte bonbon !
Hana : Je te mailerai un dollar en plus, Jin. J’ai la valise.
Jin : Où est Leung ?
Hana : En train de nager.
Jin : OK, OK… Dépose-la à l’endroit habituel, je te filerai ta part… Et maintenant, dis « merci, Jin… »
Hana : Tu parles, le jour où je te dirai ça, tu seras mort !
Jin : Hana… tu me brises le cœur… Je suppose que le job de Wing Chune, ça t’intéresse pas ?
Hana : De quoi tu parles, là ?
Jin : 25 millions, trésor. Je veux parler de ta part uniquement. Ça suffirait peut-être à racheter ton « contrat » à la Triade, hum… ?
Hana : Garde tes réflexions pour toi, Jin.
Jin : Alors prends ça comme un conseil investissement. Faudra avoir un expert en technologie sur ce coup. Je te donnerai les détails plus tard…
Hana : Alors… ça valait le coup, non ?

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Jin : On a un petit imprévu, Hana… Ecoute-moi bien. Je ne le répéterai pas…
Hana : Crois-moi, Jin, moins je te parler, mieux je me porte…
Jin : J’parie que t’es pas aussi… froide avec Rain, hum ?
Jin : OK, OK, j’ai rien dit. Bon, pour nos affaires… Ce soir, c’est la cérémonie annuelle de Noël au campus de Wing Chune. J’pensais vous réserver le rôle des invitées surprises…
Il y a 4 jeux de séquences ADN répartis dans les différents labos du 86ème étage de la Tour Sud, tu devras les voler ! Regarde dans le paquet. Y’a 2 CD d’infos et 2 faux bracelets d’invitation qui m’ont coûté pas mal de pognon. Et après, les filles à vous la fiesta !
Sur le premier disque, tu trouveras la séquence génétique qu’il manque dans les 4 jeux que tu vas piquer chez Wing Chune. Sur l’autre, y’a un programme qui sert à récupérer les codes d’accès au système de surveillance des 80 et 86ème étages. Après, ça s’corse ! Tu dois aller au 80ème pour désactiver le système de sécurité du 86ème. Et le seul moyen d’accéder au 80ème, c’est de mettre en boucle les caméras à partir du centre de sécurité du sous-sol. Rain, quand à elle, devra s’occuper de l’accès de l’ascenseur.
La carte magnétique qui permettra à Rain d’accéder au sous-sol de Wing Chune se trouve dans un paquet que j’ai planqué dans le jardin de sculptures.
Hana : C’est quoi le petit imprévu ?
Jin : Le seul moyen d’arriver dans le jardin ni vu ni connu, c’est par les… égouts.
Hana : Merde ! Pas les égouts !
Jin : Ils contournent tous leurs systèmes électroniques ! T’as qu’à trouver le clé du centre de maintenance du district dans les égouts, pendant que Rain pirate leurs codes d’accès.
Hana : C’est pour ça que tu nous as dit de venir par la mer… Autre chose que tu aurais oublié de me dire ?
Jin : Trois fois rien… Une mèche de cheveux et quelques empreintes… Faudra qu’tu « séduises » le Dr Liu à la fête pour les récupérer. Il est facile à repérer, c’est le mec le plus friqué de la planète !
Hana : Je sais à quoi il ressemble, Jin… Depuis qu’il a découvert le gène responsable du SIDEN, tout le monde sait le reconnaître.
Jin : J’pense qu’il se la pète, mais bon, qu’est-ce que j’y connais, moi ?
Jin : T’as besoin de ses empreintes pour accéder à la zone de haute sécurité, par l’ascenseur. Ensuite, t’utilises ses cheveux et ses empreintes pour créer une carte magnétique génétique dans le labo d’analyse du 86ème étage.
Hana : Rien d’autre ?
Jin : Y’a un paquet pour toi dans la cage de l’ascenseur Est, les trucs habituels… Eh ! Et profite de la fête pour prendre du bon temps !
Hana : Et le plan d’évacuation, c’est quoi ?
Jin : Un plan d’évacuation pour 15%, tu veux rire ? Mais qu’est-ce que t’en dis de ça : essaie la porte d’entrée, hahahaha !
Hana : D’accord, super, tu ne rends jamais les choses faciles, toi !
Jin : Oh…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

LES AQUEDUCS


 

Conversations entre Hana et Rain :

Rain : Uh oh…, laisse-moi deviner, Jin a encore tout changé à la dernière minute, c’est ça ?
Hana : Oui et non… Voilà l’affaire…

Rain : En plein dans le mille !
Rain : C’est parti.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Rain : Test, test…, tu me reçois bien, Hana ?
Hana : Fort et clair !
Rain : Bon, je vais chercher le centre de maintenance du district et télécharger les codes d’accès des 80 et 86ème étages. Essaie de trouver la prochaine sortie. La dernière dehors paye le champagne !
Hana : Ça marche ! Je te laisse même de l’avance.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Hana : Quoi de neuf ?
Rain : Tu veux dire…, à part ma tension ? Il y a une panne d’électricité dans le secteur suivant et le mécanisme de verrouillage est mort !
Hana : Fais tout sauter, alors !
Rain : Bonne idée ! Les 20 kilos de C4 sont dans ton sac ou dans le mien ?
Hana : Très drôle, petite maline ! Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ?
Rain : Je vais essayer de pirater le mécanisme. Il doit bien y avoir un générateur quelque part. Vois si tu peux le trouver et le remettre en marche.
Hana : D’accord, bouge pas.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Rain : Bien joué, la porte est ouverte. Maintenant ramène ton joli petit cul par ici.
Hana : Hmmm, j’aime quand t’es autoritaire…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Hana : Mais qu’est que…
Rain : Oh non ! Ces trucs sont tellement vieux que c’est un miracle qu’ils aient marché la première fois. Essaie d’actionner l’interrupteur encore une fois, je t’attends.
Hana : Génial ! J’avais besoin de ça, tiens…
Hana : Merde ! J’y crois pas ! Cette fichue chose m’a sauté à la figure !
Rain : Est-ce que ça va ?
Hana : Ah, mes oreilles bourdonnent, mais ça va. J’peux pas en dire autant de la pièce ; plus la peine de chercher à sortir par ici. Je prends l’autre passage, on a pas le choix.
Rain : Ne bouge pas de là. Je vais chercher les codes du centre, et je verrai ensuite comment te retrouver.
Hana : Fait gaffe à toi, y’a d’autres trucs qui peuvent sauter !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Ordinateur : Alerte ! Intrus détecté. Code d’accès invalide pour les étages 80 et 86. Procédure de verrouillage automatique lancée. Compte à rebours initialisé…

Rain : Hana, tu es toujours là ?
Hana : Oh oui… Tu comptes me faire sortir de là bientôt, ou j’commence à installer mes affaires ?
Rain : Je crois que j’ai trouvé un moyen de sortir. J’ai vidé un collecteur qui devrait te permettre de me rejoindre. Tu n’as qu’à suivre l’odeur… Tu devrais revenir à l’intersection.
Hana : J’y vais. A tout de suite.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation avec l’homme :

Homme : M’approchez pas ! Me touchez pas, me faites pas de mal !
Hana : Du calme, je veux juste vous aider. Dites-moi ce qui s’est passé.
Homme : Il est dingue ! Il était malade, et il a perdu la tête… Les Robrep 5 ont attaqué… Impossible de l’arrêter… Me faites pas de mal…
Hana : C’est rien, je suis là, tout va bien maintenant.
Homme : Non… Non… il arrive… pour nous tuer… tenez… prenez ça… et fuyez… il arrive… il…
Hana : Rain, où es-tu ?
Rain : Je suis dans la salle de contrôle. Et toi, où es-tu ?
Hana : Merde, bouge pas ! On n’est pas seules !
Rain : Tu as raison ! J’entends des bruits bizarres.
Hana : J’ai peur, Hana, où es-tu ?
Hana : Pas loin… je crois. J’arrive aussi vite que possible. Tire sur tout ce qui bouge. Souviens-toi de ce que je t’ai appris et reste calme !
Rain : D’accord, mais dépêche-toi !
Hana : J’arrive, Rain !
Rain : Hana ? Hana ! Réponds ! Hana ?

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation du conspirateur :

Conspirateur : Gentil… gentil petit minou… J’ai quelque chose rien que pour toi, petit minou…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation d’Hana :

Hana : Je ferais bien de me trouver une bonne planque avant que ces Robrep 5 me mettent le grappin dessus !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversations entre Hana, Rain et le conspirateur :

Hana : Oh… mon… dieu ! Mais qu’est-ce qui se passe ici ?
Rain : Attention Hana, il est derrière toi !
Conspirateur : Ahh, deux minous… j’adore les minous… Venez jouer avec moi, minous, minous…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Rain : Sors-moi de là ! Ce taré va faire exploser tout Hong Kong d’ici !
Hana : Quoi ?
Rain : Ce psychopathe a placé des charges explosives dans les systèmes de recyclage de méthane de pièces voisines… Je vais déverrouiller ces pièces d’ici. A toi de désamorcer les bombes.
Hana : Merde !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Hana : Il était moins une !
Rain : Encore bien joué, Hana !
Hana : Tout va bien ? Qu’est-ce que cette foutue machine était en train de te faire ?
Homme : Méchants minous… A mort les minous…
Rain : Si seulement il pouvait mourir une bonne fois pour toute !
Hana : Dégage ! Vite !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Hana : Tout va bien ?
Rain : J’ai connu mieux…
Hana : Voilà la trappe de maintenance ! Va chercher le paquet de Jin derrière la statue Bouddha dans le labyrinthe de Pandore. Trouve l’accès au sous-sol et débrouille-toi pour neutraliser les systèmes de sécurité de l’ascenseur et des étages supérieurs. Je m’occupe des empreintes et des cheveux du Dr Liu. Rendez-vous à l’ascenseur Est.
Rain : Ah d’accord, j’ai compris ! Moi, je traîne dans des sous-sols crados pendant que Madame fricote avec le beau monde dans la soirée la plus branchée de la ville ! Pourquoi c’est toujours à toi que revient la meilleure part du boulot, Hana ?
Hana : Qu’est-ce que tu racontes ? T’as eu ton quart d’heure de détente en venant ici !
Rain : Pff ! Rien de très excitant…
Hana : Ecoute, je ne pense pas pouvoir hacker les ordinateurs avec ma poitrine, alors c’est à toi et à ton cerveau de le faire.
Rain : Tu vas porter ça !? Autant ne rien mettre du tout !
Hana : Sois pas stupide ! Je n’pourrais cacher qu’un seul flingue si j’était toute nue!
Rain : En parlant de ça, les montre pas à tout le monde… enfin, tes flingues… Le type des Services Secrets a certainement un détecteur d’armes sur lui. Si tu t’approches trop près t’es morte ! Dès que t’entends le bip du détecteur, sauve-toi !
Hana : T’en fais pas pour moi. J’ai la situation bien en main…
Rain : C’est bien ce qui m’inquiète ! Fais bien attention, Hana !
Hana : Promis. Maintenant, au boulot !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

RÉCEPTION ET TOUR DE WING CHUNE


 

Rain :  De toutes les statues, il a fallu que Jin choisisse celle entourée de gardes. Si seulement Hana était là… Elle saurait créer une diversion… Mais tous ces gardes !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Rain : Hana, où es-tu ?
Hana : J’arrive à la fête. Que se passe-t-il ?
Rain : Problème ! J’ai trouvé le paquet, mais elle est sur une île entourée de gardes !
Hana : Descends-les !
Rain : Je… J’peux pas !
Hana : Mais si tu peux ! Descends-les !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Rain : Hana, tu m’entends ?
Hana : Oui. Tout va bien ?
Rain : Tu devrais botter le cul de Jin.
Hana : Pourquoi ? Qu’est-ce qui ne va pas ?
Rain : Tout ! Mais j’ai le paquet. Il ne me reste plus qu’à trouver l’accès au sous-sol.
Hana : Parfait ! Je viens d’arriver à l’Atrium. Je reprends contact dès que j’ai mis la main sur les cheveux et les empreintes.
Rain : Bonne chance ! Et t’approche pas des gardes !
Hana : Ça va, j’ai compris !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversations entre Hana et Big Tom :

Big Tom : Hey, ma belle, on s’est pas déjà rencontré quelque part ?
Hana : Oui… c’est d’ailleurs pour ça que je n’ai jamais remis les pieds là-bas.
Big Tom : Ouch ! Laisse-moi au moins t’offrir un verre.
Hana : C’est gratuit, abruti !
Big Tom : Mon nom est Tom, Big Tom. Je suis ton homme. Je peux répondre au moindre de tes désirs.
Hana : J’aimerais que vous repartiez faire joujou avec vos copains… et que vous me laissiez tranquille !
Big Tom : Jolie robe ! Elle irait bien avec… mon… dessus… de… lit…, non ? Eh bien… Fais-moi signe… Je serai dans le coin !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Hana : Vous ne deviez pas m’offrir un verre, Big Tom ?
Big Tom : Hey, c’est quoi votre petit nom ?
Hana : Celui que vous voulez… si vous me dites où trouver le Dr Liu.
Big Tom : Et qu’est-ce que vous lui voulez ?
Hana : L’homme qui a découvert le Retro Helix, à l’origine du syndrome du SIDEN, mérite bien un peu d’attention…
Big Tom : Qu’importe ! Vous n’avez pas de chance, il se trouve en ce moment même dans le salon des VIP. Impossible d’y entrer sans un bracelet en or.
Hana : Hum… Un bracelet en or, vous dites ?
Big Tom : Oublie ça, ma belle ! On ferait mieux de se trouver un coin tranquille où tu pourrais être ma VIP toute la nuit…
Hana : Mais tu n’t’arrêtes jamais ou quoi ? D’ailleurs, laisse-moi t’apprendre une chose. Mes yeux sont légèrement plus haut !
Big Tom : Elle est folle de moi !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Shao Chiu :

Shao Chiu : Pardonnez-moi Mademoiselle, mais je n’ai pu m’empêcher de remarquer une note de tristesse dans vos yeux.
Hana : Vous êtes qui, vous ? Un psy ?
Shao Chiu : Hahaha, Grand Dieu, non ! Mon nom est Ts’ao Kuo Chiu, mais appelez-moi Shao Chiu.
Hana : Ravie de vous rencontrer, Shao Chiu. Je m’appelle Hana Tsu-Vachel.
Shao Chiu : Alors oserais-je vous demander la raison de votre mélancolie parmi des convives si enjoués ?
Hana : En faite, Shao Chiu, j’espérais rencontrer le Dr Liu mais il se trouve dans le salon des VIP…
Shao Chiu : Vous souhaitez parler à Gyen Won ?
Hana : Vous connaissez le Dr Liu ?
Shao Chiu : Gyen Won est un ami de longue date. Acceptez ce modeste présent. En retour, je serais honoré si vous pouviez lui présenter en mon nom mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année. Mais avant, puis-je vous poser une question personnelle ? En quelle année êtes-vous née ?
Hana : Je suis née le 18 juin 2028. Pourquoi cette question ?
Sao Chiu : Hum… l’année où nous avons découvert le Fléau. Très intéressant ! Tenez…
Hana : Qu’est-ce que c’est ?
Shao Chiu : Un porte-bonheur. Puisse la chance vous accompagner tout au long de votre vie.
Hana : Merci… On dirait que c’est le moment de se quitter ! Nous reverrons-nous ?
Shao Chiu : Je l’espère ! Je suis certain que nos chemins se croiseront de nouveau…
Hsien Ku : Tu n’as pas honte, Shao Chiu ! Tu leur rends les choses bien trop faciles ! Que dira Li Chu’an quand il l’apprendra ?
Je suis désolé, Hsien Ku ! Je n’ai pas pu m’en empêcher… Je me sens de nouveau jeune et plein d’énergie et…
Hsien Ku : Humain ?
Shao Chiu : Oui…
Hsien Ku : Je vois ça…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Liu :

Liu : Je le répète encore une fois, il est trop tôt pour dévoiler les résultats de nos recherches…
Hana : Je suis navrée, je ne voulais pas vous interrompre, Dr Liu.
Liu : Mais je vous en prie Mademoiselle… Que puis-je pour vous ?
Hana : Je m’appelle Hana. Je suis une amie de Shao Chiu. Il ne pouvait pas venir et m’a donc envoyée à sa place. Je porte un toast, Dr Liu, pour vous souhaiter un joyeux noël et une très bonne année.
Liu : Parfait ! Parfait…
Hana : Et voici un cadeau de ma part.
Liu : Eh bien… Voilà qui vaut toutes les réunions d’actionnaires du monde ! Je ne manquerai pas de remercier Shao Chiu pour sa délicate attention.
Hana : Croyez-moi, Dr Liu. Tout le plaisir était pour moi.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Rain :

Hana : Réponds Rain !
Rain : Je suis là, Hana ! Comment ça s’est passé ?
Hana : T’inquiète ! Et de ton côté ?
Rain : J’essaye toujours d’accéder au sous-sol ! Mais la suite devrait être plus simple.
Hana : Ne perds pas de temps, on en a plus beaucoup ! Terminé.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation avec Rain :

Ordinateur : Bienvenue, code d’interruption du système de sécurité détecté… Vérification… Accès autorisé… Veuillez saisir le code géométrique à six chiffres.
Ordinateur : Interruption du système de sécurité en cours… Option de maintenance manuelle activée.
Rain : Hum… On dirait qu’il va falloir créer un circuit fermé et neutraliser le courant par la même occasion.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Rain :

Rain : Voilà les commandes de l’ascenseur central. Hum… Ces câbles correspondent au modèle supérieur, ce qui signifie qu’ils doivent être reliés au système de sécurité. On dirait qu’il va falloir que je reproduise le modèle inférieur pour isoler les commandes de l’ascenseur.
Rain : Oh non : Hana, réponds !
Hana : Ça y est, c’est fait ?
Rain : Hum, comment dire… Nous avons un gros problème !
Hana : Quoi ? Qu’est-ce que t’as fait ?
Rain : J’ai grillé les circuits de l’ascenseur. Je crois que je viens d’alerter tous les systèmes de sécurité de l’immeuble !
Hana : OK, reste calme ! Passons au plan B.
Rain : Quel plan B ?
Hana : Je te l’dirai dès que j’aurai trouvé !
Rain : Je suis désolée, Hana.
Hana : C’est pas grave. Remonte le plus vite possible. On se débrouillera à partir d’ici.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Rain : Hana, j’ai trouvé un moyen de rejoindre l’Atrium. Donne-moi une minute pour me mettre en tenue. Je te rejoins à la réception.
Hana : Bon travail ! Bon, voilà le plan : les gardes ont certainement accès aux ascenseurs. On en serre un, et on lui pique sa carte magnétique.
Rain : Mais ils ont tous des détecteurs d’armes. Comment les approcher sans se faire repérer ?
Hana : Ben, ils le portent pas forcément en permanence. Séparons-nous, et voyons si on peut en trouver un en train de faire sa pause ou je ne sais quoi.
Rain : Ça vaut le coup d’essayer. La première qui en trouve une contacte l’autre.
Hana : D’accord, bonne chance !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation dans les WC :

Rain : Facile, non ?
Homme : Pardon Mademoiselle, mais ce sont les toilettes pour hommes ici.
Rain : Oh mon Dieu, je suis confuse ! Veuillez m’excuser…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Rain : Hana, j’ai réussi !
Hana : T’as accès à l’ascenseur ?
Rain : Oui !
Hana : Comment t’as fait ?
Rain : Je suis allée dans les toilettes pour hommes et… peu importe ! Retrouve-moi à l’ascenseur Est. Il faut encore qu’on s’occupe des caméras de sécurité de l’ascenseur.
Hana : Hum… On n’a peut-être pas la bonne méthode… Au lieu de se cacher, on ferait mieux de se montrer au grand jour. Dès qu’on sera dans l’ascenseur, sois naturelle et laisse-toi aller, OK ?
Rain : D’accord.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversations dans l’ascenseur :

Rain : Hum, je crois qu’on nous observe !
Hana : Laisse-les mater !
Vigile #1 : Hé, vise un peu ça !
Rain : Hum…, la caméra !
Hana : Désolé les garçons, c’est réservé aux filles !
Vigile #1 : Merde… on les vire de là ou… ?
Vigile #2 : Pas question ! J’veux voir la fin !
Rain : Tactique intéressante, Hana !
Hana : Quelle tactique ? on pourrait continuer…
Rain : Sois une gentille fille et va chercher le paquet de Jin. Comme ça, on pourra monter.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Hana : Tient, passe ça au scanner.
Rain : Ça va me prendre quelques minutes, le temps de trouver et de désactiver le système de surveillance vidéo.
Hana : OK, je monte au 86ème et j’attends ton signal.
Rain : Je m’arrête là. Bonne chance Hana.
Hana : A tout de suite.
Hana : Rain, réponds !
Rain : Oui ?
Hana : L’ascenseur s’est arrêté au 84ème étage. On a dû se faire repérer, bouge pas !
Rain : Si tu peux attendre, je peux…
Hana : Non, pas le temps ! Je vais dans la cage.
Rain : Sois prudente !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation dans le conduit d’aération :

Hana : Rain, je suis dans le conduit d’aération du 86ème étage. C’est bon pour toi ?
Rain : Pas encore ! J’ai besoin de plus de temps pour trouver et désactiver les systèmes de surveillance.
Hana : Dépêche-toi, j’suis pas hyper bien installée !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversations de Rain :

Bio-Enforcer : Vous là-bas, aucun individu suspect à signaler ?
Bio-Enforcer : L’alerte est déclenchée ; des intrus ont été repérés. Le superviseur a bloqué l’accès à toutes les zones non-critiques et modifié tous les codes des portes. Le code du système de surveillance a été altéré, utilisez désormais la procédure de secours. Commencez les patrouilles. Élimiez toute personne non-autorisée.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Ordinateur : Merci, code d’accès au 86ème étage : 42B3DA accepté. Préparez-vous à la vérification.
Rain : Saleté de machine ! Et je suis sensée le trouver où le nouveau code ?

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Rain : Hana, c’est bon, tu peux sortir. Je contrôle les systèmes de sécurité.
Hana : Je ne suis pas sûre de pouvoir sortir de cette conduite.
Rain : Comment ça ?
Hana : Mes jambes sont toutes engourdies.
Rain : Arrête de te plaindre ! Des maniaques de la gâchette sont sur nos traces. Tu dois encore trouver le labo d’analyses pour créer une carte magnétique.
Hana : OK, OK, ça va, j’y vais.
Hana : Merde !
Rain : Quoi encore ?
Hana : J’viens juste de déclencher un détecteur de mouvements !
Rain : Oh non !
Hana : Quoi ? T’as qu’à la désactiver !
Rain : Impossible de les pirater ! Il te reste 30 secondes pour dégager d’ici.
Hana : Merde !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Hana : Tiens, prends ça, petite merde ! Rain, c’est reparti.
Rain : Hein ? Mais comment ?
Hana : Une technique… personnelle !
Rain : Tu m’étonneras toujours !
Hana : Je me dirige vers le labo d’analyses pour me faire une carte magnétique.
Rain : Est-ce que Jin t’a dit où étaient stockés les échantillons d’ADN ?
Hana : Ouaip. Dans une pièce réfrigérée, quelque part. Je dois les trouver, les purifier et ensuite extraire les bonnes séquences des 4 labos différents.
Rain : Je pourrai t’aider quand tu les rassembleras dans l’ordinateur central.
Hana : Super, j’t’appelle si j’ai un problème.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Ordinateur : L’acide désoxyribonucléique, ou ADN est essentiel à toute vie. Il se compose d’un acide phosphorique, d’un désoxyribose (un glucide) et de quatre bases azotées A, T, C ou G (pour Adénine, Thymine, Cytosine et Guanine). Dans une molécule d’ADN, ces quatre bases, ou codons, s’assemblent par paires exclusives. A forme une liaison simple avec T, et C forme une liaison double avec G. Chaque paire constitue un nucléotide dans la séquence d’ADN ; la carte génétique de l’ADN peut donc être déduite à partir de l’ordre des nucléotides.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Hana : Rain, j’suis dans un couloir bourré de faisceaux laser. Cette saleté de porte à l’autre bout est verrouillée.
Rain : Voyons voir… Attends un peu… OK, je vois, je peux ouvrir la porte, mais ça t’avancera pas à grand chose. Il y a des dizaines d’Yeux-de-chat et de gardes de l’autre côté. Bouge pas, je vais essayer de faire quelque chose.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Rain : L’ordinateur doit commander les Yeux-de-chat. On va s’amuser un peu !
Rain : Ça y est Hana !
Hana : C’était quoi tout ce grabuge ?
Rain : Oh… disons que j’ai créé une petite diversion.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Hana : Jackpot, Rain ! J’ai la marchandise. Sortons de là, et allonrs fêter ça !
Rain : C’est pas trop tôt. Cette combinaison commençait à me serrer un peu trop.
Hana : Et merde !
Hana : Rain ? Rain ?
Rain : Qu’est-ce qui se passe ? Tout va bien ?
Hana : Toujours en un seul morceau… enfin, en quelque sorte. On y est jusqu’au cou ! Bouge pas, ils sont probablement après toi maintenant.
Rain : Voilà une parole réconfortante !
Hana : Ça grouille de gardes par ici. Va falloir passer au plan C très vite si on veut voir la nouvelle année ! Réfléchis, Rain ! Réfléchis ! Il nous faut une diversion… un grosse diversion…
Rain : Hum… Avec tout ce que j’ai ici, je devrais pouvoir me débrouiller. Tiens bon !
Hana : Et comment !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Bio-Enforcer : Il était temps que vous arriviez. Voici la culture expérimentale pour la Division Armes Biologiques. Placez-la dans ce caisson d’incubation de niveau 5. Faites très attention. un faux mouvement, et on est tous morts.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Ordinateur : Alerte… Contamination biologique de niveau 5… Fermeture d’urgence et séquence de purge initialisées… Évacuation immédiate… Fin du compte à rebours dans 5 minutes.
Rain : Hana, ça te va comme diversion, ça ?
Hana : Mon dieu, mais qu’est-ce que tu as fait, Rain ? C’est la débandade ici ! J’tavais demandé une diversion, pas une contamination !
Rain : T’en fais pas. Y’a rien à craindre. J’ai brisé un caisson d’incubation niveau 5. Il était vide, mais ça, ils sont pas sensés le savoir ! Rejoins-moi à l’ascenseur.
Hana : A tout de suite !
Bio-Enforcer : C’est elle, attrapez-la !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Hana : On y va, ma chérie ?
Rain : Oui… avec plaisir… ma chérie…
Hana : Surprise !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

LA VILLE DE XI’AN


 

Conversation entre Jin et Hana :

Hana : Xi’an !? Mais qu’est-ce que tu me fais là, Jin ?
Jin : Ecoute, mes indics m’ont dit qu’ils attendaient deux autres coursiers.
Hana : J’en ai rien à foutre ! Je fourguerai la foutue marchandise à Ping et basta !
Jin : Hana… tu sais qu’il est mal vu doubler son employeur. C’est la raison pour laquelle on a fait appel à toi pour t’occuper de Leung, rappelle-toi… Allez, Hana, c’est pas la fin du monde… pas encore. Accorde-moi cette petite faveur. Je te donne carte blanche. C’est vraiment un job facile, crois-moi.
Hana : J’espère que ça en vaut la peine, Jin…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Rain :

Hana : En général, moins on sait sur la marchandise qu’on vole, mieux on se porte.
Rain : Je sais… mais je veux juste m’assurer qu’on ne s’est pas planté. Tu sais, il se pourrait bien que ce soit le Rétro Helix.
Hana : Et ça sert à quoi ?
Rain : Sans le Marqueur ? Pas à grand chose… En supplément, j’ai récupéré ce petit concentré d’enfer avant de déclencher l’alarme chez Wing Chun.
Hana : Qu’est-ce que c’est ?
Rain : Une sorte de virus de l’apocalypse.
Hana : Hein ? T’es tarée ? Jette-moi ça !
Rain : C’est pas comme si on pouvait le jeter dans la cuvette des toilettes… on doit le garder.
Hana : Super ! Tiens, au fait, Jin vient juste de modifier nos plans, une fois de plus. Je dois apporter la marchandise à Xi’an…
Rain : Xi’an ! Personne ne met les pieds à Xi’an. C’est un gigantesque nid de fantômes ! J’aime pas ça. Je viens avec toi pour…
Hana : Non ! Je dois y aller seule, ça fait partie du marché. Ils ont dû choisir Xi’an justement parce que tout le monde refuse d’y aller.
Rain : J’ai un mauvais pressentiment. Je t’en prie, laisse-moi y aller avec toi, Hana !
Hana : Ecoute, je sais que c’est pas facile pour toi, Rain… tout ira bien. Je te le promets…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Deke et l’inconnu :

Deke : Bon, dites ce que vous avez à dire !
Homme : Prenez un siège, monsieur Decourt. Bon travail. Nous avons suivi votre parcours et…
Deke : Arrêtez le baratin, OK ? Voilà le marché… je vous récupère le caisson, vous m’filez l’argent et la dope. Maintenant que vous avez ce que vous voulez, concentrons-nous sur ce qu’il y a de plus important… C’est à dire moi ! Maintenant ! Tout de suite !
Homme : Mille excuses, monsieur Decourt. Je ne voulais pas vous retarder. Messieurs, monsieur Decourt est prêt…
Mist : Hahahahahaha !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation de Deke :

Deke : Salut mon pote ! Content de me revoir ?
Homme : Non !!!
Deke : Cours pas ! Ça va pas te faire mal… ou si peu.
Deke : Ça a un peu dérapé. Va falloir trouver un moyen de sortir de ce carnage.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Glas et Hsien Ku :

Glas : Tout va bien ? Qu’est-ce qui s’est passé ?
Hsien Ku : Je… Je ne sais pas trop. J’étais poursuivie et le sol s’est effondré. Quand je me suis réveillée, vous étiez là. Dieu merci ! Je vous en prie, veuillez accepter ce porte-bonheur.
Glas : Heu, merci… Mais qui vous poursuivait ?
Hsien Ku : Des créatures ! D’horribles créatures ! L’endroit n’est pas sûr, il vaut mieux partir !
Glas : J’ai encore des affaires à régler. Mais vous, vous devriez partir de suite ! Il y a de l’eau et des rations que vous pouvez prendre dans mon véhicule…
Glas : Ça c’est du rapide…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Deke :

Deke : Bon sang ! Mais qu’est-ce que… Sortez de là !
Hana : Huh… ?

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana, Deke et Glas :

Deke : Mais t’es qui, toi ? Et qu’est-ce que tu fous dans un endroit pareil, poupée ?
Hana : Mon nom c’est Hana, pas « poupée » !
Deke : Te vexe pas ! Moi, c’est Jacob, mais mes potes m’appellent Deke…
Hana : Bon, écoute, Dick !
Deke : DEKE !
Hana : Peu importe, j’t’ai rien demandé !
Deke : OK ! T’es sûrement l’une de leurs coursiers. J’croyais qu’on devait tous se rencontrer sur la partie Est.
Hana : Ecoute, je vais jamais à un endroit sans être sûre de pouvoir en ressortir, DEEEEKE !
Deke : D’accord ma grande. On va au point de rendez-vous, ou t’as encore des trucs à vérifier ?
Deke : Tu stresses toujours comme ça ? Eh, on est tous potes ici !
Glas : J’suis pas ton pote !
Deke : Mon nom, c’est Jacob. Mais on m’appelle Deke. Et la p’tite nerveuse à côté, c’est Hana.
Glas : Moi, c’est Glas. Vous avez déjà rencontré les acheteurs ?
Hana : Non, sauf si ce sont tous des erreurs de la nature ! Je vérifiais la porte de derrière quand ces créatures me sont tombées dessus. Je leur ai réglé leur compte, sauf à une.
Deke : C’est là que j’suis intervenu !
Glas : Tiens !
Hana : Merci.
Deke : Quelqu’un a des beignets ?
Glas : Ça sent le guet-apens ! J’me casse !
Hana : J’suis d’accord ! Sortons de là !
Deke : Ben moi, je reste ! Ce p’tit pot, là, c’est ma pension de retraite. Une espèce de Marqueur génétique, je crois.
Hana : Moi, j’ai une séquence d’ADN complexe qui seule ne sert pas à grand chose.
Glas : Et moi, un échantillon de sang… Pas de quoi pavoiser.
Hana : OK… Le marqueur de Deke va avec ma séquence. Mais pourquoi un échantillon de sang ?
Glas : En général, les séquences ADN sont extraites à partir d’échantillons de sang. Mais comme tu as déjà la séquence… c’est stupide !
Deke : Mais que…
Glas : J’avais piégé quelques endroits, au cas où il y aurait une embrouille. Je crois qu’on est fixé. Sortons d’ici !
Deke : Déjà ? Z’auriez pas vu les tombes là-dessous ? Pleines de cadavres ! Y’a juste deux emplacements vides. Désolé que ça s’finisee comme ça, poupée !
Hana : Je t’ai dit que mon nom était Hana !
Glas : Suis-le ! Je m’occupe des autres !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Deke :

Hana : Bouge plus !
Deke : Tu descendrais pas un type qui t’a déjà sauvé la mise…, ou si, ma belle ?

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation Hana et Rain :

Hana : Rain ! Bon sang, je t’avais dit de pas me suivre !
Rain : Je devais venir. J’avais un terrible pressentiment, je savais que c’était un piège ! Dès que je suis arrivée ici, mes souvenirs…ils…
Hana : Je sais que c’est un piège !
Rain : Non ! C’est plus qu’un simple piège. Je n’ai pas le temps de t’expliquer. Il faut y aller, maintenant !
Hana : Allez, sors !
Rain : Hana… Hana !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana, Rain et Deke :

Deke : C’est pas une façon de traiter les gens, chérie : Que va dire ta maman ?
Hana : Enlève tes sales pattes, bâtard !
Deke : Viens le faire toi-même ! Mais si tu touchais ta copine, hein ? Ça, ça serait vraiment la cata…
Rain : Tire ! Tire et va-t-en, Hana ! Ils cherchent le Chiffre Sombre ! Ils…
Hana : Qu’est-ce que tu veux ?
Deke : Lâche ton flingue !
Deke : Maintenant, rends-moi ce que tu m’as pris. Donne-le à Rain…
Hana : T’obtiens le dernier élément auprès de Glas, et tu récupères ta copine. Je t’attends dans les tombes du niveau inférieur. J’me suis fait un p’tit nid douillet sous la sépulture de la Reine. C’est le moment d’y aller, ma belle. Suis moi, si tu peux…
Hana : Non ! Rain… Rain !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Glas et Chang Kuo Lao :

Chang Kuo Lao : Bonjour fiston. T’as vu mon âne ?
Glas : Non… ?
Chang Kuo Lao : T’es là depuis longtemps ?
Glas : Tellement longtemps qu’on dirait une éternité !
Chang Kuo Lao : Oh ! Alors, tu es immortel ?
Glas : Quoi ? Non… Vous savez où est la sortie ?
Chang Kuo Lao : C’était une grande ville, vous savez ? Quand ils ont trouvé la tombe de Qin…
Glas : OK, mais par où on sort ?
Chang Kuo Lao : En 2028, un tremblement de terre a secoué Xi’an…
Glas : Donc, vous savez pas où on sort ?
Chang Kuo Lao : Quand le gouvernement chinois…
Glas : Bon, d’accord ! Je vais trouver votre âne ou je ne sais quoi d’autre ! Mais fermez-la !
Chang Kuo Lao : C’est très gentil, fiston ! Vous allez avoir faim sur la route. Prenez ça avec vous et vous aurez aussi besoin de cette clé.
Glas : Merci, mais…
Glas : Ça commence à me fatiguer cette histoire !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Glas :

Hana : Réunion de famille ? Je vois la ressemblance…
Glas : Oncle Bob, voici Hana…
Hana : Je m’occupe de ceux d’en haut. Le reste, c’est pour toi…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Glas : T’as récupéré ton disque auprès de Deke ?
Hana : J’ai pas le temps d’expliquer. J’ai besoin de l’échantillon de sang pour l’échanger contre ma partenaire.
Glas : C’est vos oignons, à toi et à Deke ! Laisse-moi en dehors de ça !
Hana : Donne-moi l’échantillon de sang et tu peux partir.
Glas : Jarrive pas à y croire… merde.
Glas : Pas très professionnel tout ça, Hana, si tu me cherches, tu vas me trouver !
Hana : Oh, mais je suis toujours partante. Bon, ça te gênerait de te lever, maintenant ?
Hana : Ecoute, c’est évident qu’on est dans la merde jusqu’au cou ! On doit trouver qui est derrière tout ça, et leur mettre le nez dedans ! Alors s’il te plaît, Glas, je te le demande. Aide-moi.
Glas : Quel est ton plan ?
Hana : Je donne au taré ton échantillon en échange de Rain. Je lui dirai que je t’ai tué. Il devra repasser par là pour sortir, et tu l’attendras.
Glas : Rien que ça, hein ? Pourquoi tu risquerais ta vue et moi mon bonus, Hana ?
Hana : Te vexe pas, mais je m’attends pas à ce que tu comprennes mes raisons ! Alors…, c’est oui, ou c’est non ?
Glas : Le perds pas !
Glas : Alors, comment il a chopé ta partenaire ? …

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

LA TOMBE DE L’EMPEREUR


 

Hana : Tu me couvres, OK ? Personne entre, personne sort. Si tu me doubles…
Glas : Je pars pas d’ici sans ma part, alors garde le baratin pour ceux qui y croient.
Hana : Ça me va !
Glas : Bien !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et le fantôme :

Hana : Qu’est-ce que… vous êtes ?
Fantôme : Il y a longtemps, j’étais un être de chair et de sang, comme toi, Hana.
Hana : Comment tu connais mon nom ? Qu’est-ce que tu veux ?
Fantôme : C’est toi qui cherches quelque chose, Hana, c’est toi qui veux pas comprendre le rôle qui t’est réservé.
Hana : Mais qu’est-ce que tu racontes !?
Fantôme : C’est Rain que tu cherches. C’est elle que tu veux. Je te conduirais à elle, mais écoute ce conseil. Car l’amour peut causer des douleurs infinies. Quitte Rain maintenant, ou tes souffrances ne seront rien à côté de celles des damnés de l’enfer.
Hana : Oh, fermes-là ! Je l’abandonnerai jamais sale bâtard !
Fantôme : Hahahaha, alors prends ça, jeune écervelée. Ton épreuve vient juste de commencer.

Fantôme : L’orgueil, ce cancer qui nous ronge tous. Mais dans un moment de réflexion, même l’inconscient peut entrevoir la vérité.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Aubergiste :

Hana : Pardonnez-moi, aubergiste, auriez-vous une chambre de libre pour une voyageuse épuisée ?
Aubergiste : Il y a… une chambre. Une chambre d’horreur et de honte. Un jour un jeune étudiant, très prometteur, issu d’une pauvre petite bourgade, s’est présenté. Mais le jeune homme a commis la tragique erreur d’étudier toute la nuit et tout le jour, si bien qu’il tomba malade et ne put se présenter au concours.
Hana : Quelle déception ça a dû être !
Aubergiste : Déception ? Il en a été rempli de honte, à tel point qu’il s’est pendu, dans la chambre que vous demandez. Depuis, son âme en peine ne cesse de nous hanter.
Hana : Cette histoire est plus tragique qu’effrayante. Permettez-moi de rester.
Aubergiste : Si c’est votre choix. Mais je ne peux accepter une telle somme pour un logement si modeste.
Hana : Je vous remercie, aubergiste.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Aubergiste : Comment a été votre nuit ?
Hana : Blanche !
Aubergiste : Je vous avais prévenue.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Homme : Avec le recul, je vois clairement ma folie ! Mes chaînes sont brisées et je suis libre… merci.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation avec le fantôme :

Fantôme : Le dragon de l’Ouest dévore le soleil, vous plongeant dans les ténèbres. Le phénix de l’Est rompt l’obscurité avec les flammes de la renaissance et, dans cette nouvelle aube, nous nous équilibrons. Ce qui a été perdu doit être retrouvé.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et le couple marié :

Hana : Pourquoi pleurez-vous ? Je peux vous aider ?
Homme : Merci, étrangère, mais rien ne peut sauver notre fille. Shao Ching a disparu depuis près de 6 lunes !
Femme : Quand son mari l’a abandonnée, elle s’est enfermée dans le bureau pendant toute une semaine. Elle s’asseyait là, en pleurs, portant les souliers rouges dont il lui avait fait cadeau le jour de leur mariage. Un matin, je suis venue voir comment elle allait, la porte du bureau était ouverte et elle avait disparu. Cette clé se trouvait sur le sol.
Homme : Puis, il y a quelques jours, je l’ai entendue pleurer dans la cour ; je me suis précipité pour la retrouver, mais elle n’y était pas ! J’ai… J’ai vu ses souliers rouges marcher tout seuls. J’ai regardé à nouveau… et ils n’étaient plus là.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Hana : J’ai trouvé votre fille.
Femme : Non ! Shao Ching… Pourquoi…
Homme : Ne sois pas triste, chère épouse. Shao Ching est revenue au sein de sa famille. Merci, étrangère, de nous l’avoir ramenée. Acceptez ceci comme preuve de notre reconnaissance.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation avec le fantôme :

Fantôme : L’amour et la haine, deux jumeaux nés de la même passion tumultueuse. L’amour est aveugle, tout comme la justice…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Wong Ling :

Hana : Qui êtes-vous ?
Wong Ling : Je suis Wong Ling. Mon assassin a fait ce pot à partir d’argile mélangé avec les morceaux mutilés de mon corps.
Hana : Savez-vous qui vous a tuée ?
Wong Ling : C’est le potier du village, mon mari.
Hana : Je vous aiderai à trouver le repos. Dites-moi comment faire.
Wong Ling : Amenez-moi au juge. Frappez sur le gong, et appelez le tribunal. J’apparaîtrai au juge, et l’informerai du crime.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et le juge :

Hana : Mille pardons, votre honneur. Je viens vous présenter une affaire de meurtre. A l’argile de ce pot ont été incorporés les restes du corps de Wong Ling. Son propre mari l’a façonné après le meurtre.
Juge : Avez-vous été témoin de ce crime ?
Hana : Non…
Juge : Alors, comment êtes-vous au courant de ces détails ?
Hana : Wong Ling me les a confiés. De ce pot, son âme m’est apparue et…
Juge : Absurde ! Huissiers !
Hana : Attendez, votre honneur. Laissez la défunte parler pour elle-même. Vous pouvez sortir à présent… Wong Ling…
Juge : Assez ! Quittez cette cours immédiatement !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Wong Ling :

Wong Ling : Aidez-moi !
Hana : Où étiez-vous ?
Wong Ling : Les statues-gardiennes qui protègent l’entrée du temple m’ont vue. Elle ont refusé qu’une âme damné telle que moi entre sur les terres sacrées !
Hana : Nous trouverons un autre moyen.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana, Wong Ling et le juge :

Juge : Comment osez-vous, femme ? Huissiers !
Hana : Je vous en supplie, votre honneur, j’ai la preuve… Nous y somme, Wong Ling. Le magistrat attend…
Wong Ling : Votre honneur, j’ai été assassinée par mon mari, le potier du village…
Wong Ling : … et mon âme est prisonnière de ce pot depuis ce moment-là.
Juge : Huissiers ! Allez chercher M. Wong.
Wong Ling : Du fond de mon cœur, merci, Mei Yun.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Deke :

Hana : Prends ça, et tire-toi !
Deke : Ehh, c’est vraiment trop gentil ! Sauf que ça m’plaît pas beaucoup de jouer les morts !

Hana : Un sceau sacré ? Pas possible !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Glas et Mist :

Glas : Qui êtes-vous ?
Mist : Je suis… Rain… C’est toi… Glas ?
Glas : Où est Hana ?
Mist : Elle a des problèmes ! On est tombé dans une embuscade ! Faut nous aider !
Glas : Merde, comme si j’avais besoin de ça en plus… Bon, d’accord, reste là.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana, Glas et Qin Shihuangdi :

Qin Shihuangdi : Etes-vous un dieu ?
Glas : Non !
Qin Shihuangdi : Alors je vais t’envoyer les rejoindre, mortel !
Hana : Arrêtez !
Glas : Qu’est-ce qui se passe exactement ici, Hana ? Et c’est qui le clown en costume d’opérette ?
Hana : Je pense qu’il porte la robe royale de l’empereur.
Glas : Un empereur ? De Chine ?
Hana : Non, ce n’est pas simplement UN empereur, c’est LE premier empereur de Chine : Qin Shihuangdi ! Ecoute, je vais faire en sorte qu’il te le dise lui-même. Qui êtes-vous ?
Qin Shihuangdi : Mon nom est Qin Zheng, Qin Shihuangdi, premier empereur de Chine, déesse.
Glas : Quoi ? Bien sûr qu’il se prend pour l’empereur ! Il est dans ses fringues, et il t’appelle déesse !
Hana : Il m’appelle déesse à cause du sceau sacré des cieux, idiot ! Le sceau sacré n’est porté que par les messagers des cieux envoyés sur terre pour accomplir la volonté des dieux. Ce que je comprends pas, c’est comment Deke a pu le récupérer !
Glas : Mais comment tu peux croire à tout ces foutaises ! Tout ça, c’est du cinéma ! Et ta petite amie est dans le coup !
Hana : Qu’est-ce que tu racontes ?
Glas : Tu veux savoir comment je suis arrivé ici ? Elle m’a poussé du haut de la falaise !
Hana : C’est des conneries, Glas ! Rain n’est dans aucun coup ! Comment t’es sûr que c’est elle, d’ailleurs ?
Glas : Elle a dit qu’elle s’appelait Rain, que t’étais en danger ! Bordel, j’ai pas besoin de ça ! Rends-moi mon échantillon, et je me casse !
Hana : Par où ? La dernière fois que j’ai regardé, y avait pas d’issue !
Glas : Grandiose ! De mieux en mieux !
Hana : Du calme ! Je vais demander à Qin Zheng de nous indiquer le chemin, OK ?
Glas : Okay, super ! Va demander à Son Altesse Sérénissime, déesse !
Hana : Qin Zheng, dites-moi que se passe-t-il ici ? Qui est derrière tout ça ?
Qin Shihuangdi : Je ne peux vous révéler les secrets des cieux. Telle est la loi qui m’est imposée par le sceau que vous portez, déesse.
Hana : Bon, OK. Dites-moi où est Rain. A l’abri ?
Qin Shihuangdi : Rain… est chez elle, à l’endroit où elle est née. Vers Penglai Shan, au-delà de ces portes.
Hana : Ouvrez ces portes. Je vais la chercher.
Qin Shihuangdi : Aucun mortel ne peut poser le pied sur les rivages de l’éternité sans subir les épreuves. Mais attention, les conséquences d’un échec peuvent être incommensurables…
Hana : D’accord ! On accepte !
Glas : Attends ! Qu’est-ce que tu nous fais là ? On n’accepte rien du…
Glas : Ah merde !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Glas et Lu Tung Pin :

Lu Tung Pin : Pour l’instant, repose-toi et joins-toi à moi pour un jeu.
Glas : Qui êtes-vous ? Qu’est-ce que je fais ici ?
Lu Tung Pin : Nous vivons, chacun d’entre nous, pour conquérir, contrôler, posséder. Le jeu change, mais la règle reste toujours la même : seul le plus fort survit.
Glas : Je vois… si deux soldats avancent dans la même case, le plus fort gagne la position.
Lu Tung Pin : Les hommes d’action comme toi comprennent l’art du combat. Le premier à capturer le drapeau gagne.
Glas : Je suis prêt.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Lu Tung Pin : Bravo ! Passons à la bataille suivante.
Lu Tung Pin : Bien joué ! Prêt pour la prochaine partie ?
Lu Tung Pin : Excellent ! Tu m’impressionnes !
Glas : C’est une question de défense, Général.
Lu Tung Pin : Entamons la dernière manche.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Lu Tung Pin : Tu es un adversaire de valeur. En récompense, accepte cette médaille. Ecoute bien, Glas. Qin s’engagea dans une autre quête impossible, celle de l’immortalité. A la fin de sa vie, il trouva un élixir d’immortalité. Mais si celui-ci le gratifia d’un corps immortel, son âme, elle resta mortelle. Ainsi, son corps devint une prison de chair. Ses actions ont involontairement provoqué la naissance de l’Unique. Prends garde, mon fils, ouvrir ton esprit et ton cœur sera le seul moyen de te sauver.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana, Glas et Deke :

Qin Shihuangdi : Prends ceci comme preuve de ta vaillance. Mais avant de partir, tu dois choisir le sort de ton adversaire.
Hana : Réveille-le ! Il a des infos dont j’ai besoin.
Deke : Mais où j’suis là ? Qu’est-ce que vous regardez tous ?
Hana : Pour qui tu bosses ?
Glas : Réponds-lui, bordel !
Deke : Toi, t’as besoin d’une coupe de cheveux et d’un bain, mon pote !
Glas : Ta mère… !
Hana : Attends ! On a besoin de lui !
Deke : Très bien ! Vous excitez pas comme ça ! Y’a quelques années, un tout p’tit chinetoque a frappé à ma porte. Le plan était simple : ils me refilaient le flouze et les médocs, et je faisais un peu de nettoyage de temps en temps.
Glas : T’as pourtant pas l’air d’un junkie !
Deke : Pas ce genre de drogues, mon pote. Des médicaments. Tu vois, j’ai un petit problème médical, comme la moitié de la population mondiale, d’ailleurs.
Hana : Tu as le SIDEN ? Tes pas un peu… gros ?
Deke : Je suis pas gros, je suis baraqué, nuance ! Ça fait huit ans que je vis avec.
Glas : Impossible ! L’espérance de vie ne dépasse pas de 4 ans !
Hana : Si ton histoire est vraie, pourquoi ils ne commercialisent pas ce médicament ? Ils feraient fortune !
Deke : Ils sont déjà riches, et pas philanthropes pour autant !
Hana : Pourquoi nous engager pour voler quelque chose qu’ils possèdent déjà ? Et pourquoi cette embuscade ?
Glas : Pour éviter que d’autres ne se l’approprient ! Les morts ne parlent pas !
Deke : Super ! Bon, tout le linge sale est lavé ? Parce que ça m’intéresserait de savoir comment j’ai atterri ici ! Vous êtes qui ? Et c’est qui le type en costume, là ?
Glas : Tu veux nous faire croire que tu te rappelles de rien ?
Deke : Tu crois c’que tu veux, mon pote ! C’était mon dernier contrat. Ils ont dit que le pot détruirait la saloperie que j’ai dans le corps. Quand j’ai livré la marchandise, le petit chinetoque a essayer de me doubler. J’lui ai réglé son compte et, en sortant, j’me suis fait avoir ! Quand je me suis réveillé, vous étiez tous là.
Glas : C’est qu’un paquet de mensonges !
Hana : Qin Zheng, il dit la vérité ?
Qin Shihuangdi : Qu’est-ce que la vérité ? La simple vérité est souvent très compliquée et…
Glas : Et ça y est, c’est reparti ! J’voudrais pas vexer notre Majesté mais Hana, est-ce vraiment le moment pour une discussion philosophique ?
Hana : Croire ne te ferait pas de mal, Glas !
Glas : J’ai eu la foi, et je ne referai pas la même erreur de sitôt ! Alors évite les leçons sur la foi. C’est un truc de faibles !
Hana : Bien. Qu’importe, je vais chercher Rain.
Deke : Je ne voudrais pas interrompre cette charmante scène de ménage, mais j’ai besoin de ma dose.
Hana : Le responsable, quel qu’il soit, a tout notre matériel ! Si vous me suivez, traînez pas dans mes pattes !
Deke : Alors, qu’est-ce que tu vas faire, mon pote ?
Glas : Oh, je manquerais ça pour rien au monde !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Deke : C’est quoi le porte d’arrivée ?
Glas : Cette île.
Hana : Penglai Shan. La légende raconte qu’ils étaient humains. J’me souviens d’histoires pour gosses sur leurs aventures sur la mer Fragile, quand ils la traversaient pour aller aider les humains.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Glas : Et maintenant, déesse ?
Hana : Tout droit !
Deke : Elle est autoritaire !
Glas : M’en parle pas !
Hana : Mais ça n’en finit donc jamais ?
Deke : On est bientôt arrivés, tu crois ?
Glas : Impossible à dire, avec ce foutu brouillard !
Hana : Deke… Deke ! Je vois plus Deke ! Glas…
Glas : Hana… Deke… J’y crois pas !
Deke : hé, z’êtes où ?

Hana : Tiens bon, Rain, j’arrive !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

L’ILE ET L’AFGHANISTAN


 

Conversation entre Hana et la vielle dame :

Vieille dame : Alors nous nous rencontrons à nouveau… pour la première fois…
Hana : Désolée mais… Je cherche…
Vieille dame : Rain… elle fait partie de l’équation. Mais sois prudente, Hana, les décisions que tu prendra aujourd’hui affecteront de nombreuses vies. Tu ne vas pas aimer ce que vous allez trouver… Prends ceci… avant d’accéder à la Tour, tu dois passer l’épreuve des éléments… sur la Terre, l’Eau, l’Or, le Feu et le Bois. Ensuite, il y aura la douleur, Hana. La Tour renferme des souvenirs douloureux. Mais aussi toutes les réponses à tes questions…
Hana : Non, pas plus d’épreuves ! Pourquoi moi ?
Vieille dame : Il y a une dette, et nous sommes les débiteurs. Tu es née avec… Assez parlé ! Prends-les ! Maintenant, va !
Yim Lau Wong : Connaître notre destinée lui enlèverait tout sens, Hana !
Vieille dame : Le sens ? C’est simplement ta façon à toi de comprendre le remboursement d’une dette, rien de plus !
Yim Lau Wong : Peut-être… Mais vous savons que nos… capacités… uniques nous unissent. Désolé, mais je dois partir, Hana, voyons voir comment tu te débrouiller cette fois.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et le jardinier :

Hana : Excusez-moi. Où suis-je ?
Jardinier : Dans le Jardin des Genévriers Jumeaux. Il est divisé en cinq sections. A l’Ouest, le jardin de l’eau et de l’or. Les jardins du feu et de la terre sont à l’Est. Au milieu, le jardin du bois, et l’entrée de Yuen Ting Ji. Le jardin de l’eau sert à l’irrigation. Nous nous servons du moulin pour répartir l’eau fraîche dans toute la zone. Est-ce que vous aimez le jardinage ?
Hana : Non, je n’ai jamais eu de jardin.
Jardinier : Comme c’est dommage ! C’est très enrichissant au niveau spirituel : planter les graines, les soigner avec eau et amour, puis récolter les fruits de son travail. Tenez, prenez ça. Je vous suggère de commencer par le jardin de la terre.
Hana : Merci mais…
Jardinier : Oh, prenez aussi cet éventail, il vous apportera du réconfort et de la fraîcheur. Bonne chance Mademoiselle.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversations de Glas :

Glas : Delta Omega 5, code zéro, abandonnez, abandonnez ! A vous Omega 5, abandonnez ! Merde… !

Glas : Tout va bien, Jake, c’est Glas !
Jake : Commandant ? Dieu merci, vous êtes vivant ! C’était un piège ! Ils ont utilisé le sérum sur ceux d’entre nous qui ont survécu ! J’ai été le dernier à être injecté ! C’était horrible… la douleur… les cauchemars…
Glas : Je t’emmène avec moi.
Jake : C’est trop tard. Prenez un échantillon de mon sang, pour servir de preuve…
Glas : Jake… !
Jake : … faut tout révéler…
Glas : Jake ! Bon sang ! Ils paieront pour ça !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Glas et Drew :

Drew : Roy ?
Glas : Drew ? Qu’est ce que tu fais ici ?
Drew : La boutique a entendu parler de l’embuscade, aucun moyen de vous prévenir ! Où est ton équipe ?
Glas : Tous morts… Par ma faute.
Drew : Et le sérum ?
Glas : Ces enfoirés l’ont utilisé sur mon équipe ! Mais j’ai un échantillon de sang de Jake.
Drew : Nous ne pourrons pas tenir le point d’évacuation plus longtemps !
Glas : Je ne pars pas sans avoir rasé cet endroit ! J’ai besoin de vous, soldat. Je sais où ils planquent le C4…
Drew : Pourquoi ? Il y a l’argent, bien sûr, mais j’en ai surtout marre d’obéir à tes ordres ! Alors, ça fait quoi de savoir que t’as envoyé ta propre équipe à la mort ? De savoir que c’est ton frère qui t’as trahi ? Comme tu m’as trahi !
Glas : Moi, t’avoir trahi ?
Drew : Tu savais que la mission en Eurasie était du suicide ! Et tu m’y as envoyé ! Ton propre frère ! Pourquoi ?
Glas : Justement, parce que c’était une mission suicide ! Je pouvais pas envoyer un de mes hommes à l’abattoir ! Père aurait fait la même chose ! J’étais là avec toi ! J’t’ai sorti de là !
Drew : Tu m’as sorti de là ? Regarde-moi ! Je suis handicapé ! T’es qu’un charlot, comme le vieux ! Il est mort en suivant des ordres. Et pourquoi ? L’honneur ? La gloire ? La boutique était au courant de l’embuscade ! Aucune évacuation n’était prévue parce que les chances de succès étaient estimées à six pour-cent, SIX pour cent ! Toi et ton équipe étiez remplaçables ! Comme je l’étais pour toi ! Allez, donne l’échantillon de sang et ça sera rapide et sans douleur !
Glas : Non !
Drew : Frérot… allez… pour une fois, arrête de vouloir sauver le monde… et fais gaffe à… toi…
Glas : Non! Pourquoi est-ce que ça recommence ? Allez tous en enfer !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

LA PAGODE


 

Conversation entre Hana et Shao Chiu

Hana : Shao Chiu !? Mais… comment… ?
Shao Chiu : Ne vous emballez pas trop vite, très chère… Lorsque vous franchissez la mer Fragile, la terre de même que Shao Chiu n’existent plus ! Vous êtes à Penglai Shan, le premier niveau de Yuen Ting Ji. A partir d’ici, seule l’ascension subsiste.
Hana : L’ascension vers quoi ?
Shao Chiu : Vers la lumière. Les immortels nous attendent…
Hana : Qui êtes-vous au juste ?
Shao Chiu : Tsao Kuo Chiu, l’un des huit immortels qui gardent le portail.
Hana : Shao Chiu, aidez-moi à retrouver Rain !
Shao Chiu : Elle se trouve de l’autre côté du portail, Hana. Seuls ceux qui en sont dignes sont autorisés à le franchir…
Hana : Que dois-je faire ?
Shao Chiu : Chaque gardien vous soumettra un défi. Pour ma part, je ne vous demanderai que de participer à un jeu d’enfant. Il vous suffit de me suivre…
Hana : Ming But Tin Ju, Won Jun Kin Quen. Le destin n’est pas défini par les cieux. Le hasard modifie constamment l’univers. Qu’est-ce que tout ça a à voir avec Rain et moi ?
Shao Chiu : Rain se bat pour changer le destin de l’humanité instauré par l’Unique.
Hana : Quel destin ? Qui est l’Unique ?
Shao Chiu : L’Unique, le créateur. Celui qui a conçu l’homme. Il veut modifier le destin de l’humanité. S’il y parvient, le monde tel que vous le connaissez cessera d’exister. Le SIDEN représente la phase terminale de son « grand nettoyage « . Lorsque le dernier des indignes sera projeté dans le néant, la renaissance commencera.
Hana : Peut-on l’en empêcher ?
Hana : Ming But Tin Ju, Hana…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Glas et Hsien Ku :

Hsien Ku : Contente que vous soyez parvenu jusqu’ici. Je m’appelle Ho Hsien Ku, je suis l’un des huit immortels qui gardent le portail.
Glas : Le quoi ?
Hsien Ku : Royce Glas, votre visage imperturbable ne peut dissimuler le cœur bienveillant qui continue à battre dans votre poitrine.
Glas : BIen sûr, M’dame. Mais la sortie, c’est par où ?
Hsien Ku : Comment va votre amie, celle prénommée Hana ?
Glas : Tout ce que je sais c’est qu’elle n’est pas mon amie et qu’elle a perdu mon échantillon. Je veux juste le récupérer, c’est tout !
Hsien Ku : Celui qui se dupe lui-même, ne dupe personne d’autre ! Pour la retrouver, vous devez d’abord me vaincre.
Glas : Je le savais !
Hsien Ku : Comme vous vous êtes montré particulièrement aimable, je vais transformer cela en jeu. Lancez le dé et rendez-vous à l’œil du dragon. Pour gagner, il vous faudra obtenir le nombre exact à la fin et faire attention à ma position ! Si je me retrouve au même endroit que vous, vous devrez reculer de sic cases. Des questions ?
Glas : C’est tout ? Aucune mer d’acides, aucune coulée de lave brûlante à traverser ?
Hsien Ku : Si c’est ce que vous préférez…
Glas : Non, non ! Voilà, je lance le dé !

Glas : C’était plutôt marrant, ça ! On fait la revanche ?
Hsien Ku : Non !
Glas : Héhé, mauvaise perdante, oui !
Hsien Ku : L’heure n’est pas à la plaisanterie, Royce Glas. Il y a bien longtemps, les anciens pourchassèrent et blessèrent à mort un être amorphe, appelé l’entité. Celle-ci traversa les siècles et les dimensions et parvint un jour sur la terre aride. Dans l’espoir d’échapper à ses attaquants, l’entité répandit son essence génétique à travers l’abondant limon primordial du monde. Cette réaction chimique donna naissance à la vie cellulaire de cette réalité. Et depuis quatre milliards d’années, l’entité attend…
Glas : Que voulez-vous dire par « cette réalité » ? Elle attend quoi ?
Glas : Je déteste quand ils font ça !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Lan Tsai Ho :

Homme : Votre travail a porté ses fruits. Toutes mes félicitations. Je m’appelle Lan Tsai Ho, je suis l’un des huit immortels qui gardent le portail.
Hana : Que dois-je faire ?
Lan Tsai Ho : Suivez l’harmonie de la vie et trouvez le chemin de la lumière. Ceci est votre point de départ. Si vous faites le mauvais choix, vous devrez recommencer.

Lan Tsai Ho : Won Jun Kin Quen ! La semence divine repose en chacun de nous. Certains sont nés avec elle, d’autres doivent l’acquérir grâce à la lumière. Hélas, les tricheurs ne manquent pas. Ceux-ci sont alors voués à une fin tragique. Comme cet homme et cette femme qui ont découvert la combinaison permettant d’accéder au pouvoir du soi-disant Retro Helix. Leur union a donné naissance à un fruit jumeau… source de bouleversement…
Hana : Fruit jumeau ?

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversations avec Glas :

Drew : Ton sens de l’honneur me répugne ! Comment as-tu pu sacrifier ton propre frère !
Père de Glas : Obéis aux ordres à tout prix ! La loyauté est la marque de tout officier qui se respecte ! Fils, je veux être fier de toi !
Han Hsiang Tzu : Je m’appelle Han Hsiang Tzu : , je suis l’un des huit immortels qui gardent le portail. Vous avez le choix, Royce Glas. Le choix entre l’honneur et la loyauté.
Han Hsiang Tzu : Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, Royce Glas ! Les démons de notre passé emplissent nos vies de regrets. Pour trouver la liberté, il faut les vaincre. Les démons de Qin Zhand étaient coriaces. L’héritage de cette victoire a eu en fait un étrange effet sur le destin de l’Unique.

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Hana et Chung Li Chuan :

Version 1 :

Chung Li Chuan : Vous vous souvenez de moi, Hana ? Ou suis-je seulement une autre victime sans visage ? Ces armes ont remplacé votre âme. Elle vous manque ?
Chung Li Chuan : Je m’appelle Chung Li Chuan, je suis l’un des huit immortels qui gardent le portail. Venez, Hana ! Je suis curieux de voir comment vous allez pouvoir affronter quelqu’un immunisé contre vos célèbres armes.
Hana : Vous ne m’arrêterez pas !
Chung Li Chuan : Vous enterrez vos sentiments pour Rain dans un cœur de pierre. Soyez prudente, Hana ! Elle est votre source d’énergie… Et vous en aurez besoin pour poursuivre votre voyage ! Je plaiderai en votre faveur. Vous pourrez alors franchir le portail.

Version 2 (si vous ne tirez pas sur les innocents dans les aqueducs) :

Chung Li Chuan : Bonjour, sachez que je suis votre parcours depuis un bon moment déjà…
Hana : Etes-vous Li Chuan ?
Chung Li Chuan : Oui, c’est moi. Je suis l’un des huit immortels qui gardent le portail.
Hana : Alors ce doit être la fameuse Chuoi Mor Gim. Dois-je vous combattre ?
Chung Li Chuan : Non, Hana ! Chuoi Mor Gim est réservée au Mal uniquement. Shao Chiu avait raison. Malgré votre éducation, vous êtes une personne extrêmement douce et pleine de compassion. Vous pouvez passer.

Hana : Aidez-nous, Li Chuan !
Chung Li Chuan : L’histoire nous a montré que notre intervention ne faisait qu’envenimer les choses. Depuis des siècles, l’humanité a détourné nos enseignements pour assouvir ses propres désirs. Comme nous parlons, des atrocités sont perpétrées au nom de la religion ! A présent, nous ne sommes plus que des témoins silencieux qui préférons laisser l’humanité affronter, seule, son propre destin.
Hana : Quelle chance avons-nous contre les dieux ?
Chung Li Chuan : Vous n’êtes pas impuissants ! Vous avez en votre possession le remède syndrome du SIDEN et bien plus encore ! Souvenez-vous de Ming But Tin Ju, Won Jun Kin Quen. Partez, à présent, votre destin vous attend !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Glas et Lu Tung Pin :

Lu Tung Pin : Nous nous retrouvons de nouveau, brave combattant. Je vois que vous avez vaincu les démons de votre passé. Eh bien… Je m’appelle Lu Tung Pin, je suis l’un des huit immortels qui gardent le portail. Il est temps d’affronter votre plus grand ennemi !

Lu Tung Pin : Bravo ! Lorsque la divinité reste inaccessible, un chiffre sombre est créé pour empêcher le Retro Helix de prendre son essor. Nous n’aurons droit qu’à une seule tentative. Lorsque Qin Zhand a échoué, son esprit s’est effondré à l’intérieur de son corps immortel. Pendant plus de trois mille ans, il a reposé en paix dans son tombeau. Alors le destin a changé de nouveau l’univers.
Glas : Que s’est-il passé ensuite ?
Lu Tung Pin : Une archéologue généticienne appelée Rachel Kazra eut vent des expériences sur l’immortalité de Qin Zhand. Elle prit en charge l’excavation du cadavre et a découvert son corps d’immortel. Elle s’injecta alors un échantillon de l’essence génétique de Qin. La présence d’un chiffre sombre dans un hôte mortel est généralement fatale. Laissez-moi deviner… Elle a survécu ?
Lu Tung Pin : Survécu ? Elle engendra la vie ! L’union de leurs gènes lui conféra un pouvoir divin et elle donna naissance à des jumelles. Elle réveilla Qin de son sommeil éternel et en a fait le chien de garde des rives de l’éternité, afin que personne ne puisse franchir un jour la mer Fragile…
Glas : Pourtant, nous…
Lu Tung Pin : Un tour du destin !
Glas : Donc… ?
Lu Tung Pin : L’entité a attendu cette union pendant plus de 4 milliards d’années : l’alliance des gènes uniques qui donnerait naissance à un être parfait dans lequel elle pourrait s’incarner. Mais le destin en décida autrement et Rachel Kazra donna naissance à des jumelles, ce qui eut pour effet de séparer en deux le corps parfait !
Glas : Bien essayé !
Lu Tung Pin : Oui ! Kazra réussit toutes les épreuves et put ainsi franchir le portail. Au-delà de votre réalité, elle créa le néant génomique où elle éleva ses enfants.
Glas : Le néant… quoi ?
Lu Tung Pin : Le néant génomique, la dimension des expériences maléfiques. Pendant des années, Kazra tenta de fusionner les 160 paires de chromosomes répartis entre les jumelles. Elle fit erreur sur erreur. Vous avez dû en affronter certaines dans la cité mortuaire, d’ailleurs. Et l’une d’entre elle est devenue votre compagnon de voyage.
Glas : Deke ?
Lu Tung Pin : Ne lui reprochez pas ses actes. Il n’est qu’une marionnette entre les mains de Kazra.
Glas : Et les jumelles ?
Lu Tung Pin : Rain et sa sœur Mist. Rain adopta son apparence humaine et quitta Penglai Shan. Elle se retrouva dans le monde des mortels mais son séjour sur la mer Fragile effaça jusqu’au moindre de ses souvenirs. En revanche, Mist est une digne héritière de ses racines divines. Elle se bat pour la réunification. Et il semblerait que Kazra ait fini par trouver un moyen d’y parvenir.
Glas : On doit l’en empêcher, bordel !
Lu Tung Pin : Ce n’est pas à vous d’en décider mais à Hana et à Rain. Souhaitez-lui beaucoup de courage, Glas ! Ming But Tin Ju, Won Jun Kin Quen…
Glas : Mais qu’est-ce que ça veut dire ? Je parle pas chinois, moi !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation avec Li Tieh Kuai :

Mère d’Hana : Dépêche toi !
Père d’Hana : N’aie crainte, mon amour.
Li Tieh Kuai : Que diriez-vous de pouvoir changer votre passé, Hana ? Est-ce que cela briserait les rêves qui se profilent dans votre avenir ? Je m’appelle Li Tieh Kuai, je suis l’un des huit immortels qui gardent le portail. Choisissez, Hana ! Ceci est votre dernier défi !

Version 1 :
Li Tieh Kuai : L’avenir vous appartient ! Vous pouvez passer, mais n’oubliez pas, Hana, que le chemin que vous avez choisi est pavé de la souffrance d’autres personnes.

Version 2 :
Li Tieh Kuai : L’avenir renferme d’infinies possibilités mais le passé reste immuable. Telles sont les lois qui nous gouvernent, Hana.
Hana : Pourquoi me faites-vous ça !? Pourquoi !?
Li Tieh Kuai : Chacun d’entre nous est né avec son propre enfer. Nous portons ce fardeau à travers la vie et la mort. Dans la vie nous avons la chance d’alléger ou au contraire de l’aggraver. Dans la mort, nous en subissons les conséquences. Quiconque parvient à se libérer de son enfer atteint la divinité. Vous êtes née avec le don particulier de voir entre ces enfers et de pouvoir les influencer. Nous n’y sommes pour rien, Hana. Cela fait uniquement partie de votre propre enfer. Vous devez bientôt affronter l’enfer de Rain. Vous êtes la clé, la clé grâce à laquelle le destin changera l’univers une fois de plus !
Hana : C’est ridicule ! Je ne veux pas de ce don !
Li Tieh Kuai : Acceptez votre destinée, Hana !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Conversation entre Glas et Chang Kuo Lao :

Homme : Hé fiston ! Je suis Chang Kuo Lao.
Glas : Ouais, je sais, l’un des huit immortels blah blah blah… Allez, transformez-vous !
Chang Kuo Lao : En quoi ?
Glas : En ce à quoi vous ressemblez vraiment !
Chang Kuo Lao : Mon apparence vous gêne donc tant que ça ?
Glas : Laissez tomber ! Et maintenant, je fais quoi ?
Chang Kuo Lao : Vous aimez jouer ? Vous avez droit à cinq paris. Vos risques de perdre augmentent à chaque fois. Vous vous sentez en veine ? Et maintenant pour ce qui concerne la téléportation.
Chang Kuo Lao : Le hasard vous a attiré ici. Vous faites désormais partie de l’histoire. A partir de maintenant, vous assisterez à des événements extraordinaires. Le temps des changements est venu. Puissions-nous tous en profiter !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

LE NEANT


 

Conversation entre Glas, Rain, Mist et Glas :

Mist : Glas, c’est Rain…
Glas : Ou Mist…
Mist : J’ai le Chiffre Sombre ! Aidez-moi à détruire le néant génomique !
Glas : Où est Hana ?
Mist : Mist arrive avec Deke ! On n’a pas de temps à perdre. Il sera bientôt trop tard !
Glas : Après vous, dans ce cas…
Rain : Arrêtez ! N’y allez pas Glas, c’est un piège !
Deke : Je commence à en avoir ma claque de vous…
Glas : Qu’est-ce que tu fous ?
Deke : Réveille-toi, imbécile ! C’est Mist !
Glas : C’est toi l’imbécile ! Elle t’a mené par le bout du nez depuis le début !
Deke : Ça suffit ! Rain vient de me donner le remède contre le SIDEN. J’me suis jamais senti aussi bien dans toute ma vie ! Maintenant qu’elle a le marqueur et le disque, je vais discuter business avec la petite pute derrière toi !
Glas : Ne m’oblige pas à te descendre !
Mist : Laissez-le me tuer ! Si je meurs, la réunification n’aura jamais lieu ! Elle a raison ! Tuez-nous toutes les deux !
Mist : Hana ! Dieu merci tu n’as rien !
Rain : Non, Hana ! C’est moi, Rain !
Glas : Y’a que toi pour savoir, Hana. A toi de décider !
Deke : Te plante pas de nana, c’est tout ce qu’on te demande !
Mist : Hana, je suis Rain !
Rain : Non, Hana, c’est moi Rain !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Fin du jeu (partie1) :

Rain : Hana, je t’en prie… Elle est toujours ma sœur…
Glas : Comment t’as su ?
Hana : Ma Rain est gauchère…
Deke : Bien joué, Hana ! Et si on s’cassait de c’trou à rats et qu’on allait s’boire un coup ?
Mist : Vous ne pouvez pas partir sans rencontrer Mère !
Mist : Voici Rachel Kazra… Elle a sacrifié son propre corps pour créer le néant génomique. Et lorsque nous l’aurons rejointe dans la réunification, Père pourra revivre…
Rain : Stop ! C’est MON combat, Hana, il me faut le virus !
Rain : C’est l’heure de la thérapie familiale…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Fin du jeu (partie2)

Journal TV : … grâce à la découverte du remède contre le syndrome du SIDEN, des milliards de vies humaines vont pouvoir être sauvées…
Rain : Tu aurais pu le revendre pour racheter ton contrat à la Triade, tu sais…
Hana : Nan, ce serait pas très glorieux… Personne devrait posséder ce remède. Mais j’ai quand même été un peu surprise que ces types acceptent. En parlant de racheter mon contrat… Jin vient juste de me parler d’un job tranquille… !
Rain : Génial ! Qu’est-ce qu’on doit faire ?
Hana : « ON » ne vas pas faire quoique ce soit. Cette fois-ci, je te garantis que tu restes à la maison !
Rain : Mais…
Hana : Il n’y a pas de « Mais… ». C’est un boulot rapide… Pas besoin de génie informatique… Je pense même à emmener les garçons…
Rain : Alors emporte au moins mon couteau porte-bonheur ! Je ne voudrais pas que tu te casses un ongle ou quoi que ce soit.
Hana : Puisque c’est le moment des cadeaux, Qin Zhand m’a donné cette perle. Je pense qu’il te la destinait…

Deke : Comment vous faites pour bouffer avec ces bouts de bois ? Pas étonnant que les orientaux soient tous maigrichons !
Glas : Fait gaffe aux échardes !
Hana : Alors, les gards, ça vous branche ?
Glas : Faut voir… Ça va sûrement encore se terminer par une chasse aux dragons ou une merde dans le genre.
Hana : C’est un job tranquille, Glas. On y va. On chope le disque et on récupère la fille. Et le papa bourré de fric nous file le pognon. Je vois pas où ça pourrait foirer !
Deke : Ça roule ! Besoin de fric, de toute façon. Ma poulette a des goûts de luxe… Mais j’espère que t’as tout prévu !
Glas : OK, ça marche pour moi aussi. J’espère juste que ça en vaut le coup !
Hana : Jin m’a promis qu’il y a un bon paquet de biffetons à la clé pour chacun de nous !
Deke : Chénial, mais par pitié, trouvez-moi une fourchette ou je fais un malheur !
Yim Lau Wong : Hahahahahahaha !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Fin du jeu (alternative) :

Rain : Hana…
Mist : Hahahahahaha ! Merci Hana, tu m’as sauvé la mise !
Hana : Non, Rain… Rain ! Qu’est ce que j’ai fait !?
Rain : Ne pleurs pas Hana, je préférerais mourir dans tes bras que de vivre à jamais sans toi. Maintenant la réunification n’aura pas lieu.
Mist : Détrompes-toi, soeur ! Morte ou vivante, tout ce dont mère a besoin, c’est ton corps. D’ailleurs, en parlant de mère… Voici Rachel Kazra… Elle a sacrifié son propre corps pour créer le néant génomique. Et lorsque nous l’aurons rejointe dans la réunification, Père pourra revivre…

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png

Hana : Je vais te découper en mille morceaux sale chienne !
Glas : Hana, non !
Deke : J’t’aime pas, toi !

vlcsnap-2015-04-18-03h55m53s53.png vlcsnap-2015-04-18-03h56m11s237.png